Le Groupe d’experts EuroMed Justice en matière pénale (CrimEx) s’est réuni pour discuter de la question de la coordination au niveau national comme tremplin pour avancer vers la coopération transfrontalière

Du 8 au 11 mai 2017, EuroMed Justice a organisé la deuxième session de son groupe CrimEx, qui a réuni des praticiens de la justice pénale venant de sept Pays Partenaires du Voisinage Sud (PPVS), à savoir Algérie, Egypte, Jordanie, Israël, Maroc, Palestine et Tunisie, aux côtés d’experts européens et internationaux, et de représentants d’EUROJUST, du Réseau Judiciaire Européen et de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme des Nations Unies (ONU-DECT).

Au cours de cette deuxième session, les membres du CrimEx se sont notamment penchés sur les modèles de coordination nationale parmi différentes agences et autorités qui doivent servir de tremplin pour avancer vers la coopération judiciaire régionale, sud-sud et nord-sud en matière pénale. Les débats ont permis de recenser les défis qui s'opposent aux réponses nationales à la criminalité transnationale et de partager les bonnes pratiques en la matière.

La session consacrée aux plateformes nationales a permis de mettre au point une feuille de route, qui servira de guide aux PPVS, en particulier pour créer des plateformes pour la coordination au niveau national, qui doivent être formées de plusieurs niveaux et jouir de compétences multiples, et impliquer plusieurs agences luttant contre la criminalité transfrontalière. La principale fonction d’une coordination nationale holistique est de fournir une orientation stratégique sur les priorités nationales, assurer l’harmonisation des efforts du gouvernement visant à lutter contre la criminalité transfrontalière, et permettre la collaboration avec les services répressifs et judiciaires internationaux.

Les membres du groupe CrimEx ont également poursuivi leurs travaux sur l’analyse juridique et l’analyse des écarts, l’élaboration du Manuel sur la coopération judiciaire et des services répressifs en matière pénale, et la mise à jour des Fiches EuroMed (qui reposent sur les Fiches Belges du Réseau Judiciaire Européen).

Le groupe CrimEx se réunit à plusieurs reprises sur une période de deux ans (2017 et 2018) et constitue un forum régional consacré à la coopération euro-méditerranéenne en matière pénale.


L’objectif général du projet Euromed Justice IV, financé par l’Union européenne, est de contribuer au développement d’un espace euro-méditerranéen doté d’un système de justice effectif, efficace et démocratique, et soucieux du respect et de la protection des droits de l’Homme.

Pour de plus amples informations sur le CrimEx, prière de contacter l’équipe chargée de la mise en oeuvre du projet : info@euromed-justice.eu ou la Coordinatrice du projet, Mme Dania Samoul : dania.samoul@euromed-justice.eu. Pour des informations sur le contenu, veuillez contacter l’expert principal en justice, liberté et sécurité, M. Virgil Ivan-Cucu : virgil.ivan-cucu@euromed-justice.eu.